SITUATION ET REFERENCES HISTORIQUES

Le Pazo do Faramello est un bâtiment du début du XVIIIe siècle de style baroque civile compostellane avec des influences italiennes qui révèlent l'origine génoise de son fondateur, le marquis de Piombino.

 

Il se situe dans le cœur de la région de Sar, équidistant à 12 kilomètres de Padron et Saint Jacques de Compostelle, il traverse l'ancien chemin portugais (chemin du sud) et se situe parallèlement à la rivière jusqu'à la Parada de Francos, petit village connus depuis le siècle XII  comme dernière auberge du chemin.

Le domaine s'étend sur une superficie de 126.000 m2 et le bâtiment principal, magnifiquement construit, dépasse les 1500 m2.  Il ressort d'entre l'élite des grands manoirs galiciens par son origine industrielle, car il a été fondé sur l'usine de papier del Real Fábrica de Papel del Faramello, un pionnier et emblème de l'industrie en Galice sur plus de deux siècles. Les vieux moulins et ses outils peuvent encore être visités.

Construit en terrasses au bord de la rivière, le manoir est entouré par une ancienne forêt millénaire en parfait état de conservation et  en constant réaménagement.

Il y a beaucoup de références historiques et littéraires du Pazo do Faramello, ses anciennes écuries abritaient l'arsenal de lutte contre les troupes françaises dans les émeutes du 2 Juin 1808 et c'est une référence littéraire de certains écrivains galiciens les plus illustres (Rosalía de Castro, Emilia Pardo Bazán, Cela…) Le manoir est l’un des endroits principaux de la nouvelle de Alejandro Pérez Lugín «  La casa de la Troya » de 1915, réflexion étudiante de la noblesse compostellane et, en son temps, l’un des romans les plus lus en castillan.

Curiosité, notez que le légendaire fort celtique de la Reine Lupa  (1er siècle) se situe dans les marges de la propriété.

Dans les premières décades du vingtième siècle, Le Pazo do Faramello a servi de résidence d'été de SM Le roi Alphonse XIII et le D. Infante Louis de Bavière dans ses visites à Saint Jacques de Compostelle.

La chapelle du Pazo (1727) abrite un retable en bois faite par l'un des sculpteurs prinicipaux de la Cathédrale de Saint Jacques de Compostelle, Maître Joseph Gambino, fils d'un des fondateurs du manoir.

Le Seigneur do Faramello détient l'honneur, rarement concédé, d'être autorisé à entrer à cheval dans la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle, droit conféré par Privilège Royal en 1815.

Castro-gil

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Instagram Social Icon
  • Wix Google+ page
  • YouTube Social  Icon
  • Trip Advisor Social Icon
  • LinkedIn Social Icon